fbpx
Aller au contenu

NOTRE VISION DE L'ENTRAÎNEMENT HUMAIN

La Mission du Studio Origine est d’offrir un entraînement qui tient compte des particularité évolutive de la bio-mécanique humain. Le nom du Studio, Origine, reflète cette intention de ramener l’entraînement à l’Essentiel de ce que nous sommes comme être humain.  Le corps humain s’est développé avec des caractéristique épigénétique bien précise, de sa biochimie à sa musculature, en fonction des demande que l’évolution a placé sur notre espèce.  

Le Corps Humain est fondamentalement trois chose: Une enveloppe interconnectée tridimensionnelle (Le Fascia; Système Myofascial), un système d’absorption  et restitution de force (La Tenségrité) et une machine bio-mécanique finement mise au point pour des fonctions primaires précises (Fonctions Bio-mécaniques Primaires). L’intégration de ces trois choses dans notre système, de l’évaluation bio-mécanique jusqu’à la correction en passant par la sélection d’exercices, est au coeur de notre vision.

LE FASCIA

Trop longtemps l’entraînement à été vu sous la lentille de l’isolation et de la séparation des segments, muscles par muscles, articulation par articulation. Comme l’énonçait l’auteur et chercheur Thomas Myers, ”nous croissons à partir d’une semence, nous ne sommes pas un assemblage de partie distincte.” Le Corps humain est interconnecté, à travers ce qui a été qualifié de nouvel organe de transmission mécano-métabolique lors de son observation par Microscopie Laser en 2018, mais qui avait déjà été identifié par caméra sous-cutanée par le chirurgien Français Jean-Paul Guimbertau en 2006:  Le Fascia

Le fascia

 Le Fascia est  d’abord apparu dans nos livres anatomique comme étant une couche de tissus fibreux, uns structure de tissus conjonctifs tel un tendon ou un ligament, qui enveloppe un muscle ou un groupe de muscle, un vaisseau sanguin ou un nerf, permettant de lier certaines structures et d’en laisser glisser d’autres. C’était une enveloppe. Point. Hors,  le Fascia est beaucoup plus que cela. Myers en fait une explication extrêmement juste dans le vidéo suivant:

Grâce au travail de plusieurs pionniers comme  Helen Langevin, Carla Stecco et Robert Schleip pour ne nommer qu’eux, le recherche du Fascia a énormément progressé dans les 20 dernières années et se mérite une définition beaucoup plus claire, grâce à la contribution du Fascia Nomenclature Committee de la  Fascial Research Society:

Le Fascia est un système qui consiste en un continuum tridimensionnel de fibre de tissus conjonctif mou et collagéneux, arrangé de façon parfois dense et parfois dilaté ou ténu, qui imprègne toutes les structures du corps.

Parce que ce système mécano-métabolique connecte et imprègne la musculature, les tendons et les os, il permet l’absorption et le transfert des forces de compression et de tensions, permettant au corps de rebondir et de produire un effet élastique “lance-pierre” dans ses mouvements. Le système myofascial humain s’est d’ailleurs façonné afin de pouvoir absorber et restituer les forces avec efficacité dans quatre fonctions bio-mécaniques bien spécifique, qui ont fait de notre espèce l’Apex du règne animal depuis 300 000 ans.

LES FONCTIONS BIOMÉCANIQUES PRIMAIRES

Nous croyons fermement que l’évolution a façonné notre corps d’Homo-Sapiens, de ses cellules musculaires jusqu’à ses os et en passant par son vaste système myofascial (Muscle+Fascia),  dans le but de pouvoir faire exceptionnellement quatre choses: S’ériger, Marcher, Courir et Lancer.

Ces fonctions qui sont propre à l’Humain et à son caractère biped, sont à l’origine de notre dominance afin de pouvoir se déplacer et couvrir de grandes distance tout en transportant des objets,  des outils, des matériaux et des provisions (Érection postural et Marche), mais aussi de pouvoir accélérer, sauter poursuivre par épuisement, chasser et combattre (Course et Lancer). Lorsqu’on observe l’orientation des fibres musculaires des muscles s’interconnectant dans les lignes de transmission de forces que l’on appelles chaînes myofasciales, la réalité de nos fonction primaire nous saute aux yeux. 

Origin Studio l'entraînement de L'Assomption

Et puisque notre système myofascial s’est développé pour ces tâches, la manière dont le corps est entraîné et entretenu se doit de refléter cette réalité, sous pénalité de développer des débalancement musculaires et posturaux qui peuvent conduire à une brèche dans la Tenségrité (Intégrité des tension) du réseau et produire des blessures d’usures ou traumatiques.

À ce titre, tous nos entraînements, qu’ils soient de groupes ou privés, sont conçus exclusivement avec la première et seul méthode à ce jour dévouée à nourrir ces 4 fonctions bio-mécaniques primaires, et à respecter l’équilibre de tensions optimal à travers le corps, que l’on appelle la tenségrité. Cette méthode nous permet de vous offrir des entraînements performants, réparateurs et réellement fonctionnels, sans douleurs.

LA MÉTHODE FUNCTIONAL PATTERNS

Functional Patterns, affectueusement appelé FP par ses pratiquants et instructeurs, offre un système d’entraînement, d’analyse et de compréhension bio-mécanique unique, qui filtre la création de ses techniques à travers la lentille de l’Évolution avec un grand E, celle des données les plus récentes en Fasciologie (L’étude du Fascia) et celle de la tenségrité.  Elle a été fondé par Naudi Aguilar, au tournant des années 2010, et n’a cessé d’évoluer et de se raffiner depuis. Autant une méthode d’analyse et d’évaluation biomécanique qu’un système d’entraînement réadapatif et performant, le Functional Patterns confère à nos coach le manuel des Trucs et Astuces du corps humain pour corriger et optimiser les mouvements de nos athlètes pour des entrainements performants, réparateurs et fonctionnels.

Functional Patterns logo

Functional Patterns, et par le fait même l’entraînement chez Origine, trouve racine dans les travaux de chercheur du domaine de la Fasciologie comme Thomas Myers et Andry Vleeming, de même que dans l’observation du geste sportif chez les Grands de ce monde, à travers le précepte fondamental de la tenségrité du système myofascial. Naudi Aguilar a passé les 15 dernières années à mettre sur-pied ce système d’entraînement qui respecte cette Tenségrité, et qui nous permet systématiquement de produire des résultats inégalés en réadapation et en performance athlétique.

LA TENSÉGRITÉ

La tenségrité est un terme qui veut dire Tensile Integrity, ou Intégrité des tensions. Il s’agit d’un modèle architectural développé par l’Architecte Américain Buckinster Fuller en 1966, qui permettait de concevoir plusieurs structures géométrique qui conserve leur forme par un équilibre de force tensile organisée autour de structures de compression.  L’intention de Fuller était de reproduire des structures qui ressemblait davantage à quelque chose que la nature aurait construit, plutôt que de sembler avoir été conçu par l’Homme, qui lui favorise depuis la nuit des temps les construction de compression constantes (maison, bâtiments) et les rouages mécaniques rigides.

Cube

Le concept a fait son chemin dans le monde thérapeutique, puisque le modèle de tension-compression permet de résoudre énormément d’énigme laissé non-résolue par le modèle de la compression constante classique en ce qui a trait à la Posture et à la réadaptation. Le Modèle de la tenségrité permet entre autre d’entrevoir l’effet qu’un traction ou une compression peut avoir sur une tout autre zone d’une même structure, simplement parce que la force mécanique est transmise de structure tensile à structure compressive à structure tensile etc. Myers le résume d’ailleurs très bien ce phénomène dans le Vidée suivant:

Du Biologiste Donald Ingber qui a introduit le concept de la tenségrité de la cellule en 1993 jusqu’à l’observation par microscopie laser de l’Interstitium (Fascia) en 2018, la tenségrité a pris de plus en plus de place dans la recherche et a émergé dans le monde thérapeutique. Il s’agit d’une théorie unifiante qui se concrétise au fur et à mesure que le Fascia est étudié, et qui permet au monde de la réadaptation de raccorder le pont avec les résultats inexpliqué qu’obtiennent les Ostéopathes depuis plusieurs décennies.

Cependant, le monde de l’entraînement physique quant à lui tarde à monter dans le train. La Tenségrité est encore très peu connu et mal comprise. Functional Patterns est la seul méthode d’entraînement pour laquelle la Tenségrité, tout comme le Fascia  les prédisposition anthropologique de l’être humain au geste, en sont les pierres angulaires.

C’est la raison pour laquelle, chez Origine, votre réadaptation/encadrement/entraînement sera d’abord et avant tout basé sur ces trois fondations, afin de nous permettre de réparer, d’entraîner  et d’optimiser votre biomécanique comme l’Évolution Humaine l’a prévu. Pour vous permettre de performer et fonctionner, sans douleur.